Le fondateur

LE FONDATEUR

Le Sanctuaire, splendide exemple de foi, d’histoire et d’art génois, a été construit par le Vénérable Serviteur de Dieu Père Carlo Giacinto Sanguineti, membre de l’Ordre des Augustins déchaux. Il est né à Gênes le 5 septembre 1658; a fait sa profession réligieuse le 18 août 1675; a été ordonné prêtre le 20 septembre 1681; est mort le 23 avril 1721. L’élévation humaine et spirituelle du fondateur est telle d’occuper une place au premier plan dans l’histoire civile et religieuse de Gênes.Padre Carlo Giacinto Du tempérament doux et austère, avec une exceptionelle préparation culturelle, il est un prêtre et un orateur ardent, homme d’études et écrivain de téologie biblique et mariale (Mater amabilis, Pratique du vrai amant de la grande Mère de Dieu, Biblia Mariana): voilà les informations saillantes de sa vie. Il a eu un considérable ascendant et une influence sur les milieux ecclésiastiques et aristocratiques, mais il a été en contact surtout avec les classes plus humbles de la population. Il s’est dinstingué entre autres, avec son confrère et maître spiritual Père Antero Micone, pendant le bombardement naval de la flotte française de Louis XIV (mai 1684). Il a vécu dans le couvent de saint Nicolas jusqu’au 1696, le meme an qu’ il a inauguré le Sanctuaire de la Madonnetta sur les hauteurs du Righi: sans doute l’événement plus important de sa vie. En quinze mois il a construit une des plus belles et caractéristiques églises, destinée à devenir bientôt centre officiel de vie réligieuse de la République génoise. A côté du Sanctuaire il a édifié le couvent pour les réligieux; en même temps il a fondé une communauté de Tertiaires Augustines déchaussée à fin qu’elles collaborent au service du Temple. Il s’éteignit dans son Sanctuaire et il a été enterré dans la chapelle de la Vièrge. Sur une brute pierre tombale d’ardoise il a eté gravé l’éloge: humilis.