Le musée

Le patrimoine artistique du sanctuaire est complété par le trésor, qui accueilli tableaux, reliquaires, objets de culte,décoration, et parements sacres. Il est d’une certaine importance soit pour la valeur intrinsèque de plusieurs pièces soit pour le nombre exceptionnel, la plupart sont des dons des dévots à la Madonnetta; et il serait encore plus considérable si, à plus reprises, la République (1746) et Napoléon ne l’avaient pas deshabillé. Actuellement une petite partie seulement est exposée dans une salle-musée à côté de l’autel majeur, inaugurée en décembre 1977.

palio

Parmi les tableaux de plus grande valeur on peut citer: Annonciation, diptyque sur tableau de Ludovico Brea (environ 1495); Notre Dame de l’Assomption (O. De Ferrari); Vision de Sainte Catherine de Gênes (ébauche de C. Ratti), Dîner d’Emmaus (école de Strozzi); différentes Notres Dames de l’Assomption de maîtresgénois; quelques tableaux de P. Teresio Languasco, agustin déchaussé, disciple de Piola. Les reliquaires précieux, plus de cent, sont en bois doré ou en metal précieux : très importants sont deux collections en argent (école romaine XVII) et en filigrane (Campoligure XVIII). Les decoration sacres comprennent tissus et broderies soit liguriens que français: Pianeta brodée du Vénérable, Palio de Notre dame de l’Assomption (considérée la plus belle broderie de la Ligurie, Savone 1722), piviale et stola des Reliques (obtenus par les costumes du doge Stefano Lomellini), dentelles vénitiennes.